Analyse de CV « Documentaliste juridique », avec Marie

Evénement : PoleDocumentation analyse gratuitement vos CV…

Marie vient de m’envoyer son CV pour une analyse. Son document, un CV de documentaliste juridique, se présente sur trois pages. Voici la 1ère page : 

analyse cv

Mes 1ères impressions
Directement, le format 3 pages me décourage. D’autant que la police utilisée est plutôt petite.
Le document semble malgré tout bien organisé, mais sa longueur rebute un peu.
Par ailleurs, ce CV est un peu austère. La police très classique et le manque de couleur ou de cadres en sont les principaux responsables. Vous pouvez vous permettre un peu de fantaisie sans pour autant jouer au clown 😉

2e lecture, les rubriques

  • L’objectif professionnel

Il est bien d’avoir indiqué un objectif, de même que de l’avoir développé avec quelques lignes en dessous. Mais dans ce cas, les « quelques lignes » se sont transformées en un véritable paragraphe mêlant compétences pro et interpersonnelles, séparées par des virgules et des slash. Peu lisible…

Dans votre cas, il vaudrait mieux vous contenter de votre métier + spécialisation (documentaliste juridique) et d’un bonus (par exemple votre anglais juridique et votre score au TOEIC). Vous pouvez pousser le détail en ajoutant un deuxième bonus, concernant le fait que vous avez deux maîtrises droit privé et droit des affaires.

Retirez à ce moment le paragraphe des compétences. Vous gagnerez ainsi de la place pour remonter votre CV sur une seule page.

  • Les expériences professionnelles

J’ai donc lu « l’introduction » (objectif pro) de votre document. Je m’attends donc à voir un CV de documentaliste juridique. Et pourtant, le premier paragraphe (expérience professionnelle) que je lis porte sur la recherche et la frappe de thèse. Le mot-clef « droit » vient un peu plus loin dans la description de cette expérience.
Pareil pour la deuxième. Le mot-clef « veille juridique » est présent, il y a aussi « jurisprudence », etc… mais ces mots ne sont pas assez mis en valeur!
Vous devez donc mettre en premier les mots-clefs liés à votre objectif professionnel.

Voici la 2e page du CV :

analyse cv

Attention également à ne pas perdre le recruteur dans des descriptions trop longues. Gardez au maximum 3 puces dans vos paragraphes et synthétisez, sélectionnez. Si résumer un maximum votre parcours vous gène, vous pouvez créer un profil sur Doyoubuzz, dans lequel vous développerez la totalité de vos expériences (puis vous ajouterez le lien vers ce Doyoubuzz sur votre CV. Ainsi les recruteurs intéressés pourront aller le consulter et en savoir plus sur vous).

Un autre élément à ajouter sur vos différents postes est l’intitulé. Vous n’avez indiqué que les dates et l’entreprise. On ne sait pas quel poste vous a été confié.

  • La formation

Inutile de préciser le type de formation (initiale-continue) suivie. Il faut les mettre sur un pied d’égalité et donc les classer par date tout simplement. De plus, si vous mentionnez déjà « maîtrises droit privé et droit des affaires » dans votre objectif professionnel, ces éléments seront déjà mis en valeur sur votre CV.

Voici la 3e page :

analyse cv

  • Divers

Vous pouvez peut-être renommer cette rubrique « expériences extra-professionnelles » ou « centres d’intérêt).
Précisez quel type de bénévolat vous effectuez, quelles missions vous remplissez.
Conclusion
Un objectif professionnel bien concret, appuyé par des expériences parfaitement en lien. Il ne reste plus qu’à mettre votre parcours en valeur en favorisant les mots-clefs liés à votre spécialisation juridique.
Votre CV étant trop long, ne conservez qu’une seule page et développez éventuellement votre parcours sur un Doyoubuzz.

Adeline LORY

Recevez tous les nouveaux articles et offres d'emploi directement dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter