Virginie Talleux, chargée d’études documentaires à l’Agence de l’eau Loire Bretagne à Orléans

Virginie Talleux, chargée d’études documentaires à l’Agence de l’eau Loire Bretagne à Orléans

En quittant sa Normandie natale, Virginie Talleux a choisi d’assumer ses choix professionnels. Cette jeune femme pas encore trentenaire, au parcours déjà riche, officie depuis 1 an à l’Agence de l’eau Loire Bretagne à Orléans. Après une préparation du CAPES de professeur documentaliste, Virginie Talleux œuvre au sein de
CDI de collèges et lycées.
Elle se forge une véritable matrice intellectuelle et pratique en décrochant la licence professionnelle de documentaliste d’entreprise dispensée par l’IRTD, Institut Régional des Techniques Documentaires à Mont-Saint-Aignan (76).

Son expérience au sein d’une centrale nucléaire va être déterminante pour la suite. C’est au sein de cette organisation sensible aux enjeux de protection, de sécurité et de crise que Virginie Talleux va faire ses armes et développer un sens aigu de la qualité de la documentation.

Virginie Talleux

Histoire d’eau
Virginie Talleux vous accueille au service de documentation de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, établissement public administratif. Cet établissement finance, grâce aux redevances et taxes mutualisées de tous les consommateurs d’eau (particuliers comme collectifs), des opérations de collecte, de traitement, de desserte et d’amélioration pour préserver durablement « le bon état écologique de l’eau en France et dans le monde ».
Les experts (chargés de mission ou d’intervention) déployés dans différentes délégations sont chargés de suivre les projets et d’appliquer les politiques publiques sur le terrain. La chargée d’études documentaires, Virginie Talleux, accompagne les experts dans leurs tâches quotidiennes en leur fournissant une documentation rigoureuse, fiable et pertinente.

Défendre une information structurée, accessible et durable :

Professionnelle de l’information-documentation, Virginie Talleux collecte les ressources en amont issues de publications scientifiques via une veille stratégique. Elle les rediffuse ensuite sous forme de produits documentaires (diffusion sélective d’information ou DSI, recherches bibliographiques, alimentation de la base de données documentaires d’études et d’ouvrages scientifiques, alertes mail).
En aval, elle indexe, référence les études élaborées par les experts de terrain pour enrichir la base documentaire interne ainsi que le portail national des documents techniques sur l’eau eaufrance.
Elle maîtrise tout le cycle du management de l’information (veille thématique locale et nationale, indexation, numérisation de documents, mise à jour de sites intranet…)
Toutes ces opérations servent à valoriser l’information et permettre aux utilisateurs d’optimiser leurs recherches et besoins documentaires.
Virginie Talleux promeut une information structurée, accessible et durable.

Valoriser et faire vivre l’information
Elle programme mensuellement des rendez-vous documentaires pour le plus grand intérêt de tous les collaborateurs au sein de l’Agence. Ces rendez-vous permettent à chacun au sein de l’Agence d’être informé des études élaborées par les experts. Une synthèse valorisant ces nouveaux documents ainsi qu’une sélection de références bibliographiques complètent ces rencontres.
Soucieuse d’interroger et d’améliorer sa pratique, elle s’engage au sein des réseaux de documentalistes des 6 bassins hydrographiques du territoire. D’ailleurs dans un passé professionnel, en tant que chargée de projet Callimaque au CNDP de Poitiers, elle animait des réseaux, participait à la mutualisation de ressources, sensibilisait ses collègues aux divers outils et bases de données.

Favoriser la rencontre de l’usager avec les documents

Face au déluge informationnel, sur internet notamment, des utilisateurs (étudiant ou bureau d’études) la sollicitent également pour des requêtes documentaires spécifiques de qualité. Virginie Talleux apprécie la médiation documentaire qui la pousse en dialoguant avec son interlocuteur à bien formuler et circonscrire la demande et définir le périmètre de recherche. Les demandeurs apprécient la valeur ajoutée d’une recherche effectuée par une professionnelle reconnue pour sa pratique, ses outils et sa méthodologie.

Consulter le profil Viadeo de Virginie

Raphaëlle RIDARCH

Recevez tous les nouveaux articles, offres d'emploi et conseils de nos consultants et spécialistes directement dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter