Interview : Cinq minutes avec Nicolas Graillon, Community Manager et SEO d’un site e-commerce chez Cadeau Maestro

Rencontre avec Nicolas Graillon, Community Manager et SEO d’un site e-commerce chez Cadeau Maestro, une entreprise de distribution de cadeaux qui a une boutique et un site e-commerce de ses produits. Il est en charge de l’optimisation pour les moteurs de recherche du site et des réseaux sociaux de son entreprise.

1 nicolas graillonBonjour Nicolas, vous avez obtenu un BTS IRIS (Informatique et Réseaux pour l’Industrie et les Services Techniques) dans le but de devenir développeur de logiciels puis vous avez précisé votre intérêt pour un métier lié au numérique et au référencement de site. Pouvez-vous nous résumer votre parcours et vos missions actuelles?

Oui, à la suite de mon BTS, j’ai continué mes études en alternance à Université Jean Monnet de Saint Etienne pour obtenir une Licence ATII en Alternance (Animateur des Technologies de l’Information et de l’Internet). Après mon alternance j’ai travaillé 5 ans en agence web où j’étais en charge du référencement et de la création de sites web ainsi que de la création et maintenance de logiciels.
Puis à la suite d’une envie de changement, j’ai postulé à une offre de cadeau-maestro.com qui était à la recherche d’une personne pour accroitre leur visibilité sur le web. Au début, j’avais comme mission de développer le référencement naturel du site ainsi que la gestion de leur compte Facebook et bien entendu beaucoup de veille dans différents domaines.

Aujourd’hui, je m’occupe de la visibilité de l’entreprise via différents canaux de diffusion :
– SEO (Search engine optimization) du site internet ainsi que de la version mobile
– Présence sur les réseaux sociaux: Google Plus, Twitter, Facebook, Instagram et Pinterest.
– Gestion de l’affiliation
– Contact avec des journalistes web pour présenter nos nouveaux produits, nos sélections thématiques (Noël, Saint Valentin, Fête des Mères etc…)
– Formateur à la CCI de Saint Etienne : Formation des professionnels qui se lancent sur le web ou qui souhaitent accroitre leur présence sur le web. Le programme sur 5 jours est le suivant : Droit du web, création d’une newsletter, de contenu pertinent, gestion des réseaux sociaux, SEO, Webmarketing.

Entre chaque expérience, combien de temps avez-vous recherché un emploi et comment avez-vous été recruté ?

J’ai eu la chance d’intégrer mon poste en agence Web directement après mon alternance, j’ai mis un mois pour trouver le poste juste avant de terminer mon contrat d’apprentissage. Pour le poste chez Cadeau Maestro, de mémoire, j’ai mis deux mois pour trouver cette offre. Pendant cette période, j’ai envoyé des candidatures spontanées et j’ai répondu à trois offres qui ont abouti à trois entretiens.
A l’origine, Cadeau Maestro était à la recherche d’une personne en alternance. Ayant un profil qui correspondait à leurs besoins, ils ont finalement opté pour une embauche en CDI.
J’ai passé deux entretiens, le 1er était plus technique et le 2ème consistait à découvrir ma personnalité.

1 cadeau maestro

Vous êtes en poste depuis deux ans, au début, avez-vous été formé en interne ou avez-vous eu une période d’intégration? Vous rappelez-vous des critères du profil recherché?

Les compétences demandées au démarrage de la prise de fonction étaient avoir de fortes connaissances en SEO et des capacités à gérer une communauté afin de remplir les missions principales :

  • Développer les communautés de l’entreprise sur les différents réseaux sociaux
  • Développer la présence de Cadeau Maestro sur Google afin d’augmenter le nombre de visites

Le travail en agence et chez l’annonceur est différent. Sylvain Bruyère, mon responsable, m’a montré comment gérer le SEO d’une société au quotidien. Je me suis aussi appuyé sur mon expérience afin d’apporter ma plus-value. Au niveau de la gestion des réseaux sociaux, j’ai eu une formation de Candice Sagnard, chargée de la mise en ligne des fiches produits et du SAV ; elle m’a appris comment communiquer efficacement sur les produits. Contrairement à de nombreuses sociétés, nous essayons de mettre l’humain en avant et toujours présenter nos produits en situation. Au niveau des produits, je pense qu’il m’a fallu au moins un an avant de tous les connaitre (plus de 3000 références et 5 nouveautés par jour).
Comme la grande majorité des SEO, je suis un autodidacte. J’ai appris de mes erreurs et de mes réussites, et avec cinq années d’expérience, j’ai assez de recul pour connaitre les « best practice ». Je dispose aussi de deux blogs avec quelques milliers de fans, cela m’a permis de me faire la main sur les réseaux sociaux. La cible de mes blogs étant proche de la communauté de Cadeau Maestro, j’ai pu ainsi m’adapter facilement.
L’avantage de travailler chez Cadeau Maestro, c’est que l’on ne m’impose pas de limites. Je suis libre de mes actions et surtout du ton donné à nos actus. C’est donc le style « Nicolas » qui finalement me permet d’être proche de nos abonnés et des lecteurs du blog.

Depuis la prise de poste, celui-ci a-t-il évolué ? Si oui pourquoi ?

Ce qu’il y a de bien en SEO c’est que le métier évolue constamment. On doit se tenir informé afin de coller aux exigences techniques de Google et celles-ci évoluent parfois jusqu’à deux fois par an ou plus. Du coup, nous devons modifier le code du site, mettre à jour le contenu afin de ressortir devant nos concurrents.
Au niveau réseaux sociaux (RS) : depuis deux ans, nous avons vu arriver de nouveaux RS (Twitter qui est enfin connu du grand public, arrivée de Google +, Instagram qui est de plus en plus utilisé). Il faut donc adapter nos communications en fonction de chaque RS. Il faut sans cesse trouver des nouvelles idées pour communiquer afin de ne pas lasser nos « fans ».

D’après vous, quelles sont les compétences de base de votre métier et au quotidien, quels sont les outils, et méthodes que vous utilisez ?

Il faut être à l’écoute de tout le monde sur les réseaux sociaux. Il faut être soit même, ne pas jouer un rôle. Ne pas chercher à rentrer en contact avec des personnes influentes si on n’adhère pas à sa thématique ni à sa communauté.
Il faut savoir s’adapter à son audience et être réactif. Et surtout: il faut aimer les produits que l’on propose pour pouvoir correctement en parler.
En termes de SEO, il faut avoir son propre blog/site perso afin de pouvoir tester de nouvelles techniques.

Mes outils sont :

  • Google Analytics qui occupe une partie de ma matinée afin de voir les visites, pages les plus consultées, qui convertissent le mieux, les sources de visites ;
  • Asana pour la gestion du travail collaboratif ;
  • MailChimp pour les newsletters ;
  • Gimp qui permet de faire des photos-montages ;
  • SEO Soft afin de connaitre la position de nos principaux mots clés.

Au quotidien, je m’occupe principalement des réseaux sociaux, toujours en m’adaptant aux abonnés, et du référencement naturel.
Lors de nos publications, nous essayons au maximum de ne pas faire « trop publicitaire ». On prend du plaisir à travailler donc on essaye de le retranscrire lors de nos publications. On essaye au maximum de mettre en avant le côté humain, cela passe donc par la prise de photos (j’ai parfois le rôle de mannequin… mains). Les journées se suivent et ne se ressemblent pas, on a la chance d’avoir chaque jour des nouveaux produits, on prend donc le temps de les tester afin de pouvoir en parler correctement.

Vous avez surement des objectifs à remplir, est-ce que le contexte de votre entreprise suppose des contraintes particulières ?
Votre métier demande des relations avec vos futurs clients même si parfois ceux-ci ne restent que des « fans » pendant un temps. Est-ce que vos activités nécessitent aussi des interactions avec les équipes?

Nous définissons des objectifs et des missions ensemble, le premier objectif étant de booster les ventes bien sûr et mon poste est stratégique car il influe sur les objectifs.
Cadeau Maestro est une petite structure mais j’ai la chance d’avoir Sylvain Bruyère comme responsable. Il a de nombreuses casquettes ce qui lui permet d’être à l’aise sur de nombreuses thématiques.
On peut ainsi discuter des modifications à apporter sur le site pour améliorer le référencement naturel. On discute du plan de communication sur les réseaux sociaux.
Chaque personne a un poste clé : graphiste, développeur, SAV, pour la création des fiches produits, les envois des commandes, etc.
En travaillant en Open Space, on peut toujours demander de l’aide à nos collègues : par exemple demander au graphiste de nous faire une illustration pour un article du blog, au développeur de rajouter une fonctionnalité sur le site… Au niveau de la veille, les échanges sont quotidiens car tout évolue vite en SEO. Chaque mercredi, nous faisons une réunion afin de savoir si les points de la semaine sont réalisés ou non.
Au niveau des difficultés, il n’est pas facile de communiquer de façon optimale sur tous les événements au sein d’une petite structure (par exemple nous avons la Saint Valentin, Mardi Gras, le départ du 4L Trophy (car nous sommes sponsors d’un équipage), Fêtes des Grands Mères qui s’enchainent en quelques jours). Nous utilisons donc un outil de travail collaboratif qui se nomme Asana, qui permet d’éviter de s’envoyer des mails et de centraliser les informations et surtout d’avoir des rappels des tâches à réaliser.

Pouvez-vous nous dire aussi comment vous souhaiteriez que votre métier évolue ou quelles activités vous voudriez réaliser?

En termes d’évolution, les réseaux sociaux étant chronophages, l’évolution de mon poste serait d’avoir une personne pour m’aider dans mes tâches du quotidien et de fait je pourrais aussi développer des compétences dans l’encadrement d’une personne.
J’ai la chance de travailler dans une société qui est comme une seconde famille pour moi. Je me vois donc chez Cadeau Maestro, au même poste mais en gérant différentes personnes. Tout évolue si vite, on n’a pas le temps de s’ennuyer donc je me vois bien encore occuper ce poste afin de continuer d’engranger de l’expérience et des compétences techniques.

Avez-vous travaillé sur un évènement ou un projet au long terme ?

Dernièrement, nous avons eu la chance de sponsoriser un équipage du 4L Trophy. Cadeau Maestro étant le seul sponsor, nous nous devions de communiquer intelligemment sur notre 4L Maestro. Ce projet a duré une année mais bien entendu le grand moment était la semaine du raid humanitaire.
Chaque jour sur le blog, j’ai rédigé un article afin de faire vivre cette aventure à nos lecteurs. C’était un véritable plaisir de diffuser les photos de l’équipage. Nous avons eu de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux et cela nous a permis de découvrir de nouveaux abonnés. Nous avions eu de nombreuses photos dans le top « #4ltrophy » ce qui nous a donné un maximum de visibilité.

Suivre le blog de Nicolas

Recevez tous les nouveaux articles, offres d'emploi et conseils de nos consultants et spécialistes directement dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter