Université – Former des étudiants à la recherche d’emploi en InfoCom

Vous le savez peut-être déjà, en dehors de mon emploi, j’interviens à l’Université et à l’IUT, auprès d’étudiants de la L3 au M2 de départements InfoCom, Lettres et Langues notamment. Les métiers-cibles vont d’archiviste à knowledge manager, en passant par community manager, chargé de communication ou encore documentaliste multimédias.

Je propose à ces étudiants différentes méthodes de mise en valeur de leurs compétences, de recherche de stage ou d’emploi, d’utilisation des réseaux sociaux et de rencontre « réseautage ». La plupart de mes cours sont ensuite retranscrits sous forme de posts sur ce blog ou d’autres, pour vous en faire bénéficier également !

Aujourd’hui, je souhaite vous faire part d’une expérience de TD complet sur le thème du « Projet professionnel », de niveau Master 2 Information-Communication… qui j’espère sera utile tant aux enseignants qu’aux étudiants ou jeunes diplômés. Je disposais au 1er semestre de 6 séances de 2 heures avec des étudiants de Master 2. Voici la description :

Définition de l’objectif :

La description de ce cours était assez proche de celle issue du Programme Pédagogique National (PPN) de DUT Infocom, rubrique « projet personnel et professionnel » :


extrait ppn

Une note devant sanctionner ces 12h de TD, j’ai donc conçu avant tout le travail à rendre. Voici la description du dossier que devaient me rendre les étudiants.

Partie 1 « Vous »

  • Votre pitch (1/2 page)
  • Votre CV 3 piliers (1 page)
  • Vos compétences clés, votre « bonus » et des exemples concrets les illustrant (1 tableau sur 1 à 2 pages)
  • Métiers visés, référentiels avec mots-clefs « représentatifs » surlignés (ou entourés) – 1 à 2 référentiels

Partie 2 « L’entreprise, le milieu professionnel »

  • Deux exemples d’entreprises auxquelles vous pourriez envoyer votre candidature
  • Audit et analyse pour chaque entreprise : contenu du site web de l’entreprise, informations diffusées par l’entreprise sur les médias sociaux et dans les offres d’emploi, quels produits/services pour quels clients, B2B/B2C/B2B2C, informations diffusées sur l’entreprise – médias – et actualités de l’entreprise – communiqués -, … (2 à 5 pages par entreprise)
  • Exemples de missions, de tâches, que vous pourriez réaliser dans l’entreprise (1/2 page par entreprise)

Partie 3 « Le professionnel en exercice »

  • Liste de contacts professionnels : exerçant l’un des métiers visés et/ou travaillant dans l’une des entreprises cibles (ou même secteur d’activité France entière / ou recherche d’anciens étudiants de la même formation) – 10 à 15 contacts sous forme de tableau :
Nom Prénom Entreprise
Fonction Parcours Contact (mail, tel)
  • Détail des profils en ligne analysés : copie d’écran et informations importantes surlignées ou entourées (description des tâches, missions, compétences, parcours études ou pro).
  • Compte-rendu d’une interview / rencontre avec un professionnel (questions posées, réponses obtenues, ainsi qu’une introduction présentant le contexte de l’interview-rencontre : interview tél ? rencontre ? comment avez-vous contacté ce professionnel ?)

 

A ce stade, je dois préciser que pour ce cours, j’ai eu la chance de compter moins de 5 étudiants (ceux en alternance n’avaient pas obligation de présence), ce qui m’a permis de demander un travail plus conséquent. Avec une classe de 25 à 30 étudiants, il est probable que l’exercice noté soit beaucoup moins volumineux !

Freedigitalphotos.net

Déroulé des séances :

J’ai ensuite établi un programme des séances de TD, toutes réalisées en salle informatique (Ci-dessous, j’ai ajouté un lien vers l’article explicatif. Dans le cas contraire, je donne quelques explications signalées avec une *).

Séance 1 : Définir son projet professionnel, recherche et analyse de documentation « métier »

Séance 2 : Compétences et exemples concrets* – Création du pitch et du CV 3 piliers

* Ici, il s’agissait pour les étudiants de faire la liste de leurs compétences clés (métier) ainsi que de leurs bonus (ex : anglais courant, maîtrise d’un logiciel…). Ils devaient ensuite insérer cette liste dans un tableau, et face à chaque compétence ou bonus, noter des exemples concrets de mise en oeuvre de ces compétences.

Par exemple :

COMPETENCE MISE EN ŒUVRE
Anglais courant 1 an comme jeune fille au pair à Londres
Travail en équipe Chef de projet pour un projet tutoré – commanditaire entreprise XY – groupe de 6 personnes

 

Séance 3 : Recherche d’informations sur une entreprise : comprendre l’activité, la cible, l’organisation (quels services, quels besoins), déterminer votre rôle possible dans cette entreprise, déduire une liste des besoins documentaires possibles en fonction des différents secteurs d’activités

Séance 4 : Créer une liste de professionnels à contacter (2 à 5) pour une interview, préparer les questions à poser en fonction du profil du professionnel.

Séance 5 : Réaliser le déroulé (synopsys) d’une rencontre en face à face, lors d’un événement pro  par ex – mise en situation, jeu de rôles* : préparez vos actions et votre discours face à 3 ou 4 profils de personnes auxquelles vous pourriez parler de vos compétences.

* Pour cet exercice, j’ai créé des « portraits-robots » de professionnels et de personnes de l’entourage personnel. Nous avions par exemple Mme XY, directrice de l’entreprise Bidule (argumenter en vue d’une embauche, ou de convaincre de l’utilité des métiers de l’InfoCom pour son entreprise), Mr JK, documentaliste de la société Machin (rôle de mentor), Mme LM, conseillère Pole Emploi (exprimer vos souhaits), un(e) grand-père/grand-mère ou un(e) neveu-nièce de 6 ans (faire comprendre son métier, son « utilité »).

Idéalement, on pouvait ensuite mettre en place un jeu de rôles. C’est à voir en fonction du niveau de « détente » entre les étudiants, ainsi que de leur timidité. Je n’ai en général pas trop de mal à mettre en place ce genre d’exercice oral avec des licences Communication. Pour le master InfoCom, c’était un peu plus compliqué, les étudiants étant plus réservés. Je leur ai donc demandé de décrire la situation, plutôt que de la mimer : qu’est-ce que vous expliqueriez à cette personne, quels arguments utiliseriez-vous ?

Séance 6 : L’organisation de cette séance était plus libre. Les étudiants pouvaient prendre le temps de travailler sur le dossier à rendre, sur son contenu et sa mise en page. Ils avaient également la possibilité de bénéficier de conseils personnalisés.

D’autres idées ? Des remarques ?
Faites m’en part dans les commentaires :

Adeline LORY

Responsable du marketing digital & événementiel, après une expérience de plusieurs années dans la veille stratégique et d'opportunités d'affaires, j'ai fondé PoleDocumentation en janvier 2005.

Mon thème de prédilection sur ce blog est la recherche d’emploi : conseils, astuces, coaching pour le CV ou la lettre de motivation, développement d’un réseau professionnel, etc.
Adeline LORY

Recevez tous les nouveaux articles et offres d'emploi directement dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter