Réseautage : où trouver des pros de l’InfoCom ?

Friends_wikimedias

Alors que Frédéric Martinet a publié, le 2 juin sur Actulligence.com, l’article « Chercher et identifier les bonnes personnes sur Internet« , je vous propose de faire un petit point sur le réseautage professionnel.

  • Où et comment trouver des professionnels de l’infocom à intégrer à votre réseau ?
  • Comment entrer en contact?
  • Comment garder contact?

Friends_wikimedias

1/ Où trouver des professionnels de l’infocom ?

Deux axes :

a) Via le web :

  • les réseaux sociaux :

Il est possible de réaliser une recherche sur Twitter, par mots-clefs. Ne vous restreignez pas aux métiers visés. Essayez aussi de trouver les utilisateurs du réseau de microblogging qui parlent de tout ce qui touche au monde de l’infocom. Quelques hashtags ou mots-clefs possibles : #veille #documentaliste #infocom #infodoc #IE (pour intelligence économique), etc…

Trouvez des personnes influentes du secteur de l’infocom… quelques noms qui me viennent directement à l’esprit Jacqueline Sala, Jérôme Bondu, Jean-Philippe Accart, Olivier Ertzscheid (mais il y en a d’autres!), et visitez la liste de leurs abonnés. Vous trouverez d’autres profils dignes d’intérêt pour votre futur réseau.

Sur Facebook et Google+, vous pourrez vous tourner vers les communautés ou les groupes thématiques pour trouver des personnes qui partagent vos centres d’intérêt. Et oui, Facebook peut aussi vous servir dans une démarche professionnelle!

Communautés sur Google Plus

Communautés sur Google Plus

  • les réseaux sociaux professionnels :

Faites un tour sur Viadeo, LinkedIn, Amplement. Il est possible de chercher des profils de membres en fonction de leur métier.

Voyez aussi les auteurs de présentations dans le secteur infocom, qui ont publié leur travail sur Slideshare.

  • les blogs et sites web « métiers ». J’ai publié des listes de blogs en infocom. N’hésitez pas à visiter ces ressources et à entrer en contact avec leurs auteurs, soit via les commentaires, soit via leurs profils sur les réseaux sociaux.
  • les forums et listes de discussion. PoleDocumentation, ABDS Info, Yahoo Groupe Veille,… autant de moyens de trouver des professionnels de l’infocom réunis autour d’un même centre d’intérêt.

 Dans tous les cas, je vous propose de lire : « Rédiger avec succès un email de réseautage« 

 

b) In real life (IRL) :

  • les événements métiers

Je ne développerai pas ce point, mais je vous invite à lire l’article que j’avais rédigé à ce propos : « Pourquoi faut-il participer aux événements pros quand on cherche un emploi en infocom ? », et celui-ci « A vos agendas! Sélection d’événements infocom, web, communication… »

  • le réseautage local

N’hésitez pas à contacter des structures locales, des entreprises, et à demander si des pros de l’infocom s’y trouvent.

  • les professeurs des établissements locaux et les étudiants

Il peut être bon d’entrer en contact avec les enseignants et étudiants en InfoCom des universités de votre région. Les étudiants seront vos futurs « collègues » !

  •  les annuaires de professionnels.

Si vous êtes adhérent à l’ABDS, vous pouvez accéder à l’annuaire des membres dans votre région. Tournez vous aussi du côté des associations locales, soit en InfoCom soit dans des domaines proches comme la communication.

  •  si vous avez une newsletter ou un blog, testez aussi la demande d’interview pour entrer en contact avec un professionnel.

 

2/ Comment entrer en contact?

  • Aborder une personne

Vous avez repéré une personne seule, ou bien une personne que vous avez prévu de rencontrer. Vous arborez votre plus beau sourire et… c’est le blanc, impossible pour vous de trouver les premiers mots pour lancer la conversation. Vous vous éloignez vite en direction du buffet pour vous donner une contenance, et vous avez loupé une occasion de faire connaissance…

- S’il s’agit d’une personne avec qui vous avez déjà échangé : interpellez-la par son prénom, penchez-vous légèrement et débutez une poignée de mains, tout en vous présentant (en fonction de la situation, rappeler votre nom suffira, sinon ajoutez aussi votre fonction et/ou toute autre information qui permettra à la personne de se souvenir de vous).
- S’il s’agit d’une personne qui ne vous connait pas (mais que vous avez repéré par exemple suite à la publication de son article), interpellez-la également et déclinez votre introduction de pitch. Attention, j’ai bien dit introduction de pitch, pas la partie « mes trois points forts » qui est à réserver à un recruteur !

- Vous ne connaissez pas la personne, mais elle se trouve seule et vous êtes là pour trouver de nouveaux contacts ? Je vous conseille la méthode d’Elsa, du blog Com’Digitale : lors du dernier LoveCamp à Dijon, les participants arboraient un badge portant leur nom et également trois mots-clefs qu’ils avaient choisis pour se décrire. Elsa entrait en contact avec les personnes en leur demandant ce qu’ils avaient écrit sur leur badge, puis en posant des questions sur le choix de ces mots-clefs.

  • Poursuivre la conversation avec la personne

Vous avez passé l’étape la plus stressante pour les timides, entrer en contact. Mais maintenant, à moins d’être tombé sur une personne qui aime parler, il va falloir maintenir la conversation au minimum quelques minutes.

La seule idée qui vous vienne en tête : la météo… Super super super… mais très limité !

La technique idéale et conseillée par tous les sites de réseautage : poser des questions à votre interlocuteur. Et oui, la plupart des personnes aiment parler de leur vie, de leurs réussites professionnelles, de leur opinion, etc. Demandez-lui ce qu’elle a pensé de l’intervention de tel conférencier, si elle utilise tel logiciel ou telle technologie dans le cadre de son travail. Ajoutez bien sûr de petites anecdotes personnelles, pour alimenter la conversation, mais laissez rapidement la parole. Vous arriverez certainement à trouver d’autres points communs sur lesquels échanger.

Et puis si vraiment vous êtes bloqué, pensez à trouver de petites actualités avant de vous rendre à la rencontre professionnelle : un petit tour sur les sites de presse, ou sur Google Actualités vous permettra de trouver deux ou trois sujets à placer au cours de l’événement !

> Prendre congé de la personne

N’oubliez pas vos cartes de visite pour prendre congé tout en gardant contact !

carte1

 

3/ Comment reprendre contact après ?

Vous avez deux possibilités :

  • soit plutôt discrètement en demandant en contact la personne via les réseaux sociaux. Rien ne vous empêche d’ajouter un petit mot rappelant le contexte de votre rencontre, et de conclure avec « au plaisir d’échanger à nouveau » ;
  • soit de façon plus franche, en postant un commentaire sur le blog ou la page Facebook de la personne, ou encore en envoyant un email. Cette deuxième technique est à privilégier si vous avez quelque chose de précis à demander : un rendez-vous professionnel, une proposition de partenariat, etc.

Dans tous les cas, je vous conseille de suivre la page (Facebook, Google+…) de l’événement. En effet, les participants y postent parfois leurs compte-rendus, à l’image de la rencontre « Les moteurs de recherche ne sont pas des banques d’images » à laquelle je me suis rendue à Dijon. Cela permet également de poursuivre la conversation et d’élargir vos contacts puisque d’autres personnes avec qui vous n’avez pas forcément échangé pendant l’événement peuvent s’entretenir avec vous par la suite !

datic

Cet article vous a plu? Commentez… !

Recevez tous les nouveaux articles et offres d'emploi directement dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter