Relancer un recruteur …

De nombreux chercheurs d’emploi n’introduisent pas dans leur méthodologie de recherche la phase de la relance du recruteur. Le point sur cette étape indispensable, qui permet de montrer sa motivation, et quelques conseils pour vous rappeler à son bon souvenir sans pour autant le harceler…

Quand dois-je recontacter le recruteur ?

Après l’envoi d’une candidature, le délai idéal est situé entre 5 et 10 jours. Si une date limite de candidature est précisée dans l’offre, vous pouvez alors faire les démarches de prise de contact 2 à 3 jours après cette date.

Toutefois, s’il s’agit d’une candidature spontanée avec un « bonus » (un travail concret envoyé avec la candidature visant à démontrer vos compétences), alors mieux vaut ne pas attendre plus de 3 jours. Au minimum pour s’assurer que votre dossier a bien été déposé sur le bureau de la bonne personne !

Après un entretien, il est conseillé d’envoyer un email dans les 24 à 48h pour remercier l’interlocuteur de son accueil, et réaffirmer sa motivation… le message doit être assez court, pour ne pas ennuyer.

Comment le relancer ?

Relancer un recruteur

Attention au téléphone !  Si vous n’êtes pas à l’aise, ou bien trop impatient, cela peut se retourner contre vous. Si vous choisissez quand même ce moyen de reprendre contact, préparez bien votre discours : pensez à préciser en une phrase rapide d’introduction qui vous êtes et quel est l’objet de votre appel ; et surtout, prenez congé dès que vous avez obtenu la réponse à votre question, il est hors de question de tenir pendant de longues minutes votre interlocuteur au téléphone (sauf si lui en profite pour poser de nouvelles questions sur votre candidature).

L’idéal est d’envoyer un email court, mais pas non plus « dépersonnalisé ». Si le recruteur reçoit un email qu’il perçoit comme « standard », il sera tenté de le mettre de côté pour répondre plus tard… et risque de vous oublier. Pensez à demander un accusé de réception et de lecture : recevoir ces confirmations vous rassurera pendant l’attente !

                Et en attendant, je fais quoi ?

Vous pouvez évidemment chercher si l’entreprise ou le recruteur disposent de profils sur les réseaux sociaux, et les demander en contact ou bien devenir fan de la page. Vous rappelez ainsi au recruteur le souvenir de votre candidature, lui permettez également d’obtenir plus d’information sur vous (si vous avez bien pris le temps de remplir votre profil en ligne), et de votre côté, vous pouvez peut-être trouver d’autres informations utiles sur l’entreprise…

 

Pour aller plus loin, « 4 techniques pour relancer un recruteur », sur Keljob.com…

Adeline LORY.

PoleDocumentation

Recevez tous les nouveaux articles et offres d'emploi directement dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter