Recherche d’emploi : les meilleurs conseils d’Agnès Masson

AM  Les métiers de la communication sont très sensibles aux variations du marché économique et les recrutements de ce secteur baissent dès que celui-ci se tend. Conséquence depuis 2008 : peu d’offres, une forte concurrence sur chacune d’entre elles, des salaires tendus et une forte exigence des entreprises qui ont le choix parmi les nombreux profils de candidats. Tour d’horizon des facteurs de réussite et des conseils d’Agnès Masson, donné pendant notre Webinar,  pour réussir son insertion sur le marché de la communication.

Les facteurs de réussite

· Une bonne formation de base : licence ou master, les deux diplômes ont leur place sur le marché.

· Des stages riches en contenus (développement de compétences identifiées pouvant être revendues) et variés (secteurs d’activité et types d’expériences).

· Des qualités personnelles liées aux attentes des entreprises par rapport à ces métiers : qualités rédactionnelles, créativité et ouverture d’esprit.

· Une très forte motivation lors de l’entretien : cela donne de la force de conviction.

· Une hyper communication sur sa recherche pour faire remonter les informations utiles jusqu’à vous (libération d’un poste etc.).

· La constitution d’un réseau relationnel dès le début de ses études : les personnes rencontrées lors de stages, de vies, d’expériences associatives et avec lesquelles il faut garder des contacts à réutiliser au moment de sa recherche d’emploi.

· Ne pas limiter son champ d’action aux offres d’emploi apparentes sur le marché : 70% des recrutements ne sortent pas d’annonces et sont pourvus par le bouche-à-oreille, les relations, les candidatures spontanées etc.

· Ne pas être seul pendant la phase de recherche, être appuyé par des gens auprès de qui vous pouvez en parler, partager vos doutes etc.

Les conseils :

· Être très professionnel dans sa recherche d’emploi : des professionnels très exigeants sont en face de vous.

· S’attaquer aux offres qui sortent en presse mais aussi aux candidatures spontanées : se positionner sur des entreprises en direct.

· Travailler ses réseaux relationnels : essayer de faire remonter l’information pour savoir qui recrute, avoir des arguments clairs en termes de connaissance, de compétences et de qualité.

· La motivation doit être là, être capable d’en parler de différentes façons au cours de l’entretien. Cela se prépare, il faut être un bon communicant.

· Consacrer au-moins un mi-temps à sa recherche d’emploi et être dynamique pour avoir des résultats.

· Suivre ses candidatures par téléphone lorsque c’est possible : « Est-ce que vous avez reçu ma candidature ? Où est-ce que vous en êtes dans le processus de recrutement ? Est-ce que vous voulez qu’on en profite pour prendre un rendez-vous et fixer l’entretien maintenant ? Reformuler sa motivation et remercier ». Cela oblige l’entreprise à ressortir votre dossier, à réafficher votre fichier.

· Apprendre à parler de votre recherche, de votre projet, de votre profil, de vous-même de façon positive. Se positionner non en tant que demandeur mais en tant que proposition : vous proposez votre profil, vos services, vos compétences.

· S’impliquer dans des clubs professionnels : faire du bénévolat auprès de professionnels c’est être en relation avec eux avant même d’avoir à les solliciter pour une recherche d’emploi.

· Être visible sur les groupes de Viadeo notamment ceux en communication. Être actif sur ces groupes avant d’en avoir besoin pour rechercher un emploi (apporter des contributions, se rendre visible et se créer des relations à activer lors de la recherche d’emploi).

· Après la formation, lire des revues professionnelles pour garder des informations à jour sur ce qui se passe dans votre secteur.

· Se faire aider pour votre premier entretien avec vos professeurs, avec les professionnels pour préparer et débriefer un entretien. Quand vous avez fait un bon débriefe sur un premier entretien, vous êtes beaucoup plus efficace sur les suivants.

· Avoir un plan B : si ça ne marche pas, qu’est-ce que je fais et combien de temps je me donne pour y arriver ?

Pour finir, si vous voulez vous payer un coach, ça peut être très utile pour préparer ou débriefer un entretien et valider une stratégie de recherche d’emploi. Une séance d’1 heure suffit à préparer un entretien, une ou 2 séances pour valider une stratégie de recherche d’emploi. Un coach coûte entre 60 et 100 euros de l’heure, il ne faut pas hésiter à demander des réductions quand on est étudiant en recherche d’emploi. Beaucoup de coaches le font.

Contacter Agnès Masson via son profil Viadeo

Webinar Team

La team Webinar est constituée d'étudiants de la Licence Pro ATC CoMeN (IUT de Dijon), qui travaillent sur le projet d'organisation et de promotion d'une conférence en ligne sur le thème de l'emploi.

Recevez tous les nouveaux articles, offres d'emploi et conseils de nos consultants et spécialistes directement dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter