Recherche de stage : plan d’attaque en 5 étapes pour les étudiants en infocom

La recherche de stage est de plus en plus difficile et s’apparente parfois à un vrai parcours du combattant. Afin d’éviter que vous vous transformiez en  gros bonhomme vert très en colère, PoleDocumentation vous dévoile les étapes à suivre pour bien organiser cette période indispensable de votre formation…

1/ Définissez ce que vous voulez

définissez ce que vous voulez

En premier lieu, vous devez bien sûr savoir à quel(s) métier(s) peut mener votre formation. Pour cela, visitez le site web de votre établissement, relisez la plaquette d’information et notez le nom exact de ce(s) métier(s). C’est l’information principale que vous devrez inscrire en objectif professionnel, en haut de votre CV (entre l’adresse et la photographie).

2/ Montrez ce que vous savez faire

montrez ce que vous savez faire

Cette partie vous demandera un peu plus de temps, mais sera infiniment plus « payante » que de créer un simple CV avec une lettre de motivation passe-partout.

Ce que je vous conseille, c’est d’établir un petit « book » de vos compétences, en y ajoutant évidemment des réalisations qui les illustrent. Ainsi, si vous visez un stage comme Community Manager, vous éditerez un book de 3 à 5 pages maximum :

  • Page 1 : la copie d’écran d’une page Facebook que vous avez créée et animée, avec un petit focus : sur les statistiques, par quel(s) moyen(s) vous l’animez régulièrement, etc.
  • Page 2 : des articles de presse (ou de blogs, sites web, etc.) dans lesquels on cite votre travail, votre blog, votre participation à un événement. Vous ajoutez un mini-texte précisant que vous êtes capable de mettre en œuvre un plan média.
  • Page 3 : les visuels des travaux réalisés en cours.
  • Page 4 : les visuels des réalisations menées pendant un projet tutoré.
  • Page 5 : votre CV évidemment !

L’idéal, pour ce book, est :
– de l’adapter en fonction de votre cible. Si vous voulez devenir Community Manager dans le secteur de l’aéronautique, vous prendrez des exemples liés à ce domaine… (j’ai de l’imagination) l’animation d’un groupe Facebook dédié au Boeing 747, l’organisation d’un événement pour les 50 ans de l’aérodrome local, etc.
– et surtout, de faire comprendre que vous pouvez mettre en œuvre le même type de réalisations ou d’événements pour l’entreprise à qui vous adressez votre candidature.

Si vous n’avez pas une seule expérience à votre actif, alors soyez créatif ! N’hésitez pas à créer de faux visuels (en précisant qu’ils sont faux évidemment, mais en expliquant que vous êtes capable de faire la même chose).

En gros, le message de votre book est « regardez, j’ai déjà fait ça dans le cadre de mes études ou lors d’un précédent stage, je peux faire la même chose pour votre entreprise ».

Pourquoi je vous conseille de procéder ainsi ? J’ai pu remarquer que de nombreux étudiants misent tout sur leur CV : soit ils pensent que leur côté créatif se verra grâce à l’imagination dont ils ont fait preuve dans la création de ce document, soit ils estiment que les informations données dans ce CV suffisent au recruteur pour deviner leurs compétences.
Or, le recruteur verra simplement  (ou pas !) que vous avez réalisé pour vous-même un beau CV… il pourra même penser que vous ne l’avez pas forcément fait seul. Alors que si vous attirez son attention sur vos travaux, en lui expliquant que vous pouvez faire la même chose pour son entreprise, alors le message sera beaucoup plus « audible » pour lui !

Ce n’est qu’une étape de « marketing ». Si vous devez faire la promotion d’un produit X, vous n’allez pas montrer au client la belle notice d’utilisation qui l’accompagne (« mais regardez comme elle est magnifique, ma notice, j’ai choisi un papier orange et j’ai inséré des tableaux explicatifs » / je vous ai dit que j’ai de l’imagination!)… non ! vous allez plutôt vanter les mérites du produit lui-même, le présenter et expliquer à quoi il peut servir.
Le produit, dans ce cas, ce sont vos compétences et les réalisations liées.

3/ Déterminez vos cibles

déterminez vos cibles

A ce moment, vous allez donc pouvoir vous fixer une cible, un type d’entreprises ou d’organismes auprès desquels vous devez candidater en premier lieu.

Ce sera plus ou moins simple selon le niveau de définition de votre projet professionnel. Ainsi, si vous envisagez un métier précis mais que le domaine vous importe peu, alors visez au départ les grands groupes… qui ont potentiellement plus de moyens pour rémunérer un stagiaire. Mais attention, n’évitez pas pour autant les PME qui ont de gros besoins et parfois des missions très intéressantes à vous confier.

Si vous avez un domaine très précis, comme celui du luxe par exemple, vous pourrez déterminer une liste d’entreprises : toutes tailles, toutes activités liées au luxe : n’oubliez pas l’amont-aval, les fournisseurs, les partenaires, les concurrents, les salons, etc.

C’est maintenant le moment de constituer un annuaire d’entreprises. Pour ce faire, plusieurs outils vous seront très utiles :

  • Les pages jaunes
  • Les fichiers CCI (certaines en proposent gratuitement en ligne)
  • L’annuaire des entreprises de France : AEF CCI
  • Les annuaires d’entreprises, dans un secteur précis
  • Les clubs d’affaires ou business clubs (la liste des adhérents est parfois disponible)
  • Les réseaux sociaux professionnels : dépouillez Viadeo et LinkedIn, offrez-vous un mois d’abonnement (une dizaine d’euros pour une recherche de stage, ce n’est pas excessif)

4/ Créez un fichier de suivi

Maintenant, vous disposez d’une liste d’entreprises à contacter. Dans l’idéal, elle devra en premier lieu contenir  100 à 200 noms (si vous n’avez pas de secteur d’activité préféré). Vous pourrez l’élargir ensuite.

Insérez ces noms, avec les coordonnées, dans un tableau Excel :

  • Colonne 1 : nom de l’entreprise
  • Colonne 2 : adresse de l’entreprise, le numéro de téléphone
  • Colonne 3 : site web, adresse email « contact@entreprisebidule.fr »
  • Colonne 4 : les contacts que vous avez identifiés dans cette entreprise (notamment grâce aux informations contenues sur le site web et dans les réseaux sociaux)
  • Colonne 5 : la date d’envoi de votre candidature par email (ou courrier)
  • Colonne 6 : la réponse (éventuellement) reçue suite à votre candidature
  • Colonne 7 : la date prévue de relance (prévoyez maximum 1 semaine après l’envoi de la candidature)
  • Colonne 8 : la réponse (éventuellement) obtenue lors de l’appel téléphonique de relance

5/ Entrez en action !

entrez en action pour votre recherche de stage

Vous êtes maintenant prêt à envoyer votre « book-CV », accompagné d’un email de motivation d’une demi-page maximum.
Préparez des envois par vagues : 5 à 10 candidatures par jour (pas plus) et notez donc la date de rappel téléphonique pour ces candidatures 7 jours plus tard… et ainsi de suite jusqu’à la fin de votre tableau.

Rédigez à l’avance votre texte à lire lors de la relance téléphonique : utilisez la technique du pitch pour débuter votre prise de contact par téléphone, puis demandez simplement à votre interlocuteur s’il a bien reçu votre candidature, et (important, ne demandez pas mais 🙂 proposez deux dates avec des fourchettes horaires larges pour un rendez-vous.
Cette technique, un peu culottée, vous évite les désagréments liés à des questions comme « pourrions-nous nous rencontrer ? » (oui/non). Demander directement, « seriez-vous disponible le 7 février après-midi ou le 9 février dans la matinée ? », vous donne la possibilité de « diriger » la fin de l’entretien vers un rendez-vous sans pour autant que votre interlocuteur se sente contraint, puisqu’il a malgré tout un choix à faire !

S’il n’y a vraiment rien à faire pour convaincre votre interlocuteur, ou bien si l’entretien obtenu ne se conclut pas comme vous le souhaitiez, restez malgré tout très poli et jouez une dernière carte : demandez-lui s’il peut vous recommander des personnes, anciens collègues ou partenaires professionnels, qui pourraient être intéressées par vos compétences… notez les noms sur un carnet et reprenez vos démarches !

Adeline LORY

PoleDocumentation

PoleDocumentation

PoleDocumentation donne des conseils et astuces pour une recherche d’emploi efficace depuis le CV et la lettre de motivation jusqu’à l’entretien d’embauche !
De nombreux recruteurs nous confient leurs offres d’emploi en exclusivité. Plus de 7.000 professionnels de l’infocom, de la communication et du community management reçoivent nos informations.
PoleDocumentation

Recevez tous les nouveaux articles et offres d'emploi directement dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter