Le CV 3 piliers

Inspiré de la méthode des 3 piliers proposée dans ses vidéos par Yves Gautier, coach en entretien d’embauche, le CV 3 piliers représente l’essence de votre parcours professionnel. Il permet de mettre en valeur vos points forts, de façon encore plus synthétique qu’un CV, tout en ajoutant des détails que vous ne feriez pas forcément figurer sur votre CV.

Le CV 3 piliers peut être utilisé :

  • dans le cadre  d’un entretien réseau,
  • lors d’une rencontre avec un parrain pour l’emploi,
  • avec une candidature spontanée,
  • au format PDF pour répondre à une offre d’emploi en ligne de façon rapide,
  • à la fin d’un entretien d’embauche.

Vous pouvez également décliner votre CV 3 piliers sur un format « carte de correspondance », qui sera un peu plus grand que celui des cartes de visites (par exemple de la taille d’une carte postale).

 pilier

Quel est l’intérêt de ce CV 3 piliers ?

L’intérêt principal est de surprendre, déjà ! Les recruteurs et professionnels que vous démarchez sont habitués à recevoir des CV au format papier ou éventuellement en PDF ou Word, sans vraiment les lire et avec le risque de les oublier rapidement. Proposer un CV 3 piliers permet de marquer l’esprit de votre interlocuteur et de l’amener de façon quasi certaine à réellement jeter un œil à votre document.

L’avantage du CV 3 piliers est de ne proposer que les arguments, les expériences ou les formations les plus déterminantes. On vous conseillera donc d’en disposer de deux : l’un général mettant en valeur les points forts de votre parcours professionnel. Vous pourrez le distribuer notamment à des personnes que vous souhaitez intégrer à votre réseau. Le second retravaillé et ne contenant que les éléments et arguments qui correspondent au poste visé. Celui-ci devra systématiquement être adapté avant chaque entretien.

Que doit-il contenir ?

Vos 3 points forts professionnels, bien sûr (ne vous arrêtez pas sur le chiffre 3, si vous avez 2 ou 4 points forts, ça marche aussi). Comment les déterminer ? C’est à vous de faire ce travail en fonction de votre parcours personnel et professionnel.

Je vous donne l’exemple d’une personne spécialisée dans le Community management.

> Point fort 1 : gestion de communautés. Cette personne est responsable depuis 2008 de la communication en ligne d’un grand groupe. Elle fédère notamment 12.000 fans sur la page Facebook et gère chaque semaine une vingtaine de réclamation clients via les réseaux sociaux.

> Point fort 2 : création de contenu. Pour le groupe qui l’embauche, le Community Manager a déjà participé à la rédaction de 5 livres blancs. Il propose en outre chaque semaine un article sur l’actualité du groupe (ou de ses partenaires) et le publie sur le blog de l’entreprise.

> Point fort 3 : veille. Le Community Manager veille sur l’e-réputation du groupe pour lequel il travaille, ainsi que sur ses concurrents. Pour rédiger les livres blancs, il a également mené des recherches documentaires sur certains aspects technologiques.

> Point fort 4 : sa formation. La personne dont nous parlons est issue d’une école assez renommée, elle disposait en sortant de cette formation d’un réseau intéressant et peut donc encore en faire bénéficier les entreprises où elle sera amenée à travailler.

Dans quels cas est-il quasi indispensable de délaisser le CV traditionnel pour le CV 3 piliers ?

  • Si vous êtes Community Manager, ainsi que tout autre métier très lié au Web. Ces emplois ne devraient pas, selon moi, laisser une place encore trop importante au CV papier traditionnel. Se démarquer est donc la règle ! Un CV 3 piliers au format PDF, couplé à un mail de motivation et un lien vers un ePortfolio est idéal pour les futurs Community Managers.
  • Si vous êtes étudiant(e) ou jeune diplômé(e) en infocom et que vous avez du mal à remplir le format A4 de votre CV. Le CV 3 piliers peut très bien être réalisé à partir d’une diapositive Powerpoint puis transformé en PDF, ou encore ne tenir que sur le format d’une carte postale. L’important est de mettre en avant vos points forts, suivi de quelques exemples et/ou chiffres.
    Un exemple : Point fort « Veille ». Détail 1 « Lauréat du Challenge de la veille 2012 – Sujet : chaudronnerie ». Détail 2 « Projet tutoré pour l’entreprise BidulePlastique  – Dossier de 45 pages rendu sur le sujet de la plasturgie ».
  • Si vous avez une longue expérience : votre première expérience professionnelle date des années 1990 ou 1980, voire avant ? alors vous avez tout à gagner d’un CV 3 piliers mettant en valeur le résultat de ces années d’expériences (spécialisation dans tel domaine, à l’aise dans telle tâche…), sans pour autant mettre le doigt sur le fait que vous êtes du coup plus âgé(e). Et bien sûr, rien ne vous empêche de créer un ePortfolio pour mentionner la totalité de vos missions, même celles des années 1980 !

Concrètement, à quoi ressemblerait un CV 3 piliers ?

Prenons l’exemple d’Anne, qui a suivi le coaching de l’été proposé par PoleDocumentation. A la lecture de son CV, qui débute à la fin des années 1980, je découvre trois points forts qui pourront donc être présentés en trois colonnes sur le CV :

–          L’image : Anne a occupé un poste d’iconographe, elle est diplômée en photographie et a suivi une formation en communication visuelle.

–          La documentation : et plus particulièrement la recherche documentaire, qui est un thème récurrent de la quasi-totalité de ses expériences professionnelles.

–          Les compétences rédactionnelles : elle a par exemple déjà rédigé des communiqués de presse et occupé un poste de journaliste.

Anne devra donc présenter son CV en trois colonnes principales intitulées « traitement de l’image », « recherches documentaires » et « rédaction ». Sous le titre de chaque colonne, elle ajoutera les exemples les plus parlants : le nombre de communiqués de presse et d’articles rédigés, éventuellement le sujet de ces articles ; les prix obtenus comme photographe, les ouvrages illustrés en tant qu’iconographe, etc.

Bien sûr, comme pour tout CV traditionnel, elle ajoutera sa photographie, ses coordonnées et un lien vers son ePortfolio.

Et les réseaux sociaux ?

Le CV 3 piliers servira également de base à vos profils sur les réseaux sociaux. Il vous permettra de rédiger plus rapidement votre présentation, à l’aide de vos 3 points forts (ne pas hésiter à les présenter sous forme de liste, c’est bien plus lisible). Il vous aidera également à déterminer les expériences les plus « percutantes » que vous souhaitez faire figurer sur votre profil. Inutile de noter la totalité de vos expériences professionnelles. Restreignez-vous à celles qui ont un lien avec votre objectif professionnel… et dans le cas d’une expérience plus longue, éliminez celles qui datent trop, sauf si elles représentent un intérêt certain (spécialisation dans un domaine, bonne réputation de l’entreprise, etc.).

 CV 3 piliers en pièce jointe

Je dois envoyer mon CV 3 piliers en pièce jointe. Comment dois-je nommer mon fichier ?

A titre personnel, j’ai fait le choix d’intitulé mon propre CV 3 piliers « Résumé parcours pro – Adeline LORY ». Je trouve que c’est relativement parlant, mais peut-être certains d’entre vous auront d’autres idées ?

Adeline LORY

Adeline LORY

Responsable du marketing digital & événementiel, après une expérience de plusieurs années dans la veille stratégique et d'opportunités d'affaires, j'ai fondé PoleDocumentation en janvier 2005.

Mon thème de prédilection sur ce blog est la recherche d’emploi : conseils, astuces, coaching pour le CV ou la lettre de motivation, développement d’un réseau professionnel, etc.
Adeline LORY

Recevez tous les nouveaux articles et offres d'emploi directement dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter