7 arguments pour décrocher un poste de Community Manager, par Yves Gautier – podcast

Nous avons invité Yves Gautier, coach en entretien d’embauche, à vous livrer 7 secrets pour convaincre un recruteur de vous embaucher à un poste de Community Manager (en stage, alternance ou contrat de travail).

En exclusivité, un podcast contenant des conseils et exemples concrets. A vos casques!

Retranscription :

Bonjour,

je suis Yves Gautier, coach spécialisé en entretien d’embauche et de motivation. J’anime le site EntretienEmbauche.tv.

Dans ce podcast, je vais vous donner 7 arguments à mettre en avant, à développer, pour décrocher un poste de Community Manager ; que ce soit un poste en alternance, un
stage, un CDD, un CDI. 7 arguments à mettre en avant, pour séduire le recruteur et lui donner envie de vous choisir vous plutôt que quelqu’un d’autre.

Le premier argument, c’est de se présenter comme quelqu’un qui a le sens de l’objectif. En effet, une tendance chez les community managers, ça peut être de gérer l’existant [le quotidien] et de perdre un petit peu de vue quel est l’objectif. Par exemple, quel est l’objectif d’un site Internet? Est-ce qu’il s’agit de recueillir des emails, de faire la promotion de certains produits, d’avoir des retours clients,…?
Face au recruteur, dire « voilà, ce qui est essentiel pour moi dans un premier temps, c’est de retrouver l’objectif principal : qu’est-ce qu’on veut obtenir des fans, des gens qui nous suivent? et par rapport à ça, qu’est-ce que je vais leur proposer? » : des rapports sous forme de PDF sur des questions spécifiques, des invitations à participer à un télé-séminaire, des articles pointus, un jeu concours…
Quel est l’objectif qu’on recherche en animant cette communauté et qu’est-ce que je mets en face pour faire plaisir aux fans et servir les intérêts de l’entreprise?

Deuxième argument-clé, c’est tout ce qui concerne la construction de listes. Vous le savez, dans beaucoup de business, la liste est au coeur du débat. Le principe, c’est qu’effectivement une personne va acheter un produit au bout de 5, 6, 7 sollicitations. Donc là le principe, c’est dire dire « voilà, moi j’ai des outils et l’habitude de créer des listes. Par exemple, je maîtrise tout ce qui est répondeur automatique de style Aweber ou Getresponse, je sais comment créer des optin boxes. Je sais comment motiver les gens à donner leur email. C’est un aspect important pour moi, je l’ai fait sur tel produit, sur telle campagne ».
La création de listes, si vous pouvez dire « dans tel site internet, j’ai pu créer une liste de 5.000 personnes en 3 mois, en proposant des PDF thématiques, en proposant une invitation à un télé-séminaire », c’est un plus.

Troisième point-clé, dans la création de contenus. C’est toujours partir de ce que veulent les gens. C’est dire « je réalise régulièrement des études, j’utilise des services (sur Gmail, vous avez une fonction comme ça où on peut faire des études rapides, ou il y a aussi un truc qui s’appelle SurveyMonkey). Je réalise régulièrement des études auprès de ma base de fans pour voir quels sont les tendances, les grands sujets. Et quand j’écris quelque chose, j’écris toujours en partant du point de vue du fan, de l’utilisateur. Par exemple, du style, vous vous demandez souvent comment faire pour réaliser ceci, comment faire pour réaliser cela. Ou une question que l’on me pose souvent, c’est telle chose… par rapport à ça, voilà ce que je vous propose. C’est à dire que je ne vais pas partir de l’entreprise en me disant nous sommes les plus beaux, nous sommes les plus forts, nous sommes les plus malins. Non je vais partir de la problématique du client ».

Quatrième point-clé, c’est un peu mon dada c’est l’utilisation de la vidéo. J’anime le site EntretienEmbauche.tv, et une source importante pour avoir du trafic, c’est la vidéo. Je suis présent sur Youtube, j’ai une chaîne qui s’appelle QuestionEntretien, où j’ai à peu près 200.000 vues par mois. En moyenne, je mets entre 50 et 100 vidéos selon les périodes. Et là, je flirte avec les 3 millions de vues. La vidéo, c’est vraiment le support d’avenir. Beaucoup de community managers, j’en coache régulièrement, n’ont pas toujours de compétences en matière de vidéo. Alors, c’est d’une part savoir créer des storyboards, et puis également c’est l’aspect plus
technique de l’utilisation de Youtube. Le must, c’est aussi de pouvoir vous-même tourner des vidéos.
Alors attention, on peut très bien imaginer un community manager qui, une fois par semaine, va faire une vidéo au bureau avec un arrière-plan professionnel sur un ton un petit peu enjoué : « les questions de la semaine par Sandrine », « dix questions qui reviennent souvent », etc.
C’est pas forcément une réalisation technique époustouflante. Mais vraiment la maîtrise de la vidéo, c’est important. Et, après ça dépend du rôle que vous allez jouer mais, je pense que l’on va vers une personnalisation de la relation. Les gens veulent voir à qui ils ont affaire. Donc pourquoi pas créer une base de questions-réponses en vidéo? Vous répondez aux questions les plus fréquentes qui sont posées. C’est aussi ça l’animation de communautés, c’est de créer des bibliothèques de données où les gens vont pouvoir se retrouver et trouver facilement les réponses aux questions qui les préoccupent. Donc si vous avez des compétences en matière de vidéo, c’est vraiment le point-clé.

Cinquième élément, c’est l’interactivité. En particulier, par exemple, l’animation de conférences audio en live sur Internet. Vous avez des systèmes qui font ça comme FreeConference Call, en anglais. Vous avez aussi Google Hangouts, qui permet de faire des vidéos en direct, qui sont ensuite transmises en direct puis archivées sur Youtube. Donc tout ce qui est interactif. Si vous dites « pour animer la communauté, une fois par semaine ou une fois par mois on a une ligne ouverte où vous pouvez poser vos questions », ça peut être un plus.

Sixième argument, tout dépend du produit ou du service, mais avoir un argument « moi je suis capable de développer un ton, un ton spécifique » : quelque chose d’un petit peu enjoué, un petit peu ludique ou au contraire un peu sérieux. Et c’est vrai qu’après on peut plus ou moins personnaliser la relation. On peut soit avoir un community manager qui est un petit peu dans l’ombre, qui répond aux questions, etc, mais qu’on voit peu ; et puis un community manager qui va être plus présent, sans devenir une star, qui va personnaliser plus la relation. Bon là ça dépend un petit peu de ce que veut le recruteur. Mais dire à la base, « je peux créer un ton, une
personnalité et puis je peux, [je dirais pas me mettre en scène mais] pousser un petit peu le personnage ».

Septième point, c’est la capacité en tant que community manager à gérer des communautés online et offline. C’est à dire à faire des passerelles entre du contenu que vous allez mettre en ligne et puis des manifestations, la présence sur des salons, sur des forums, ce genre de choses. Pourquoi? Parce que pour impliquer les gens, à un moment, il faut sortir un peu du virtuel et aller vers des choses plus concrètes. Donc si vous dites à un recruteur « je suis capable par exemple, avant un événement, de faire monter un peu la pression en disant ‘on va sortir des nouveautés, dites nous ce que vous voulez faire, etc…’. Avant l’événement, je fais mousser,
j’invite des gens. Pendant l’événement, je suis sur place, je reçois les gens. Après l’événement, je fais les compte-rendus ». Le principe, c’est vraiment cette passerelle entre offline et online.

Voilà pour les 7 arguments sur lesquels vous pouvez travailler. Le mieux, c’est si vous pouvez illustrer chacun de ces éléments par des exemples. « voilà, pendant tel stage, j’ai travaillé sur l’aspect Youtube, j’ai mis en ligne une dizaine de vidéos et nous avons eu 150.000 vues ».
Sur la liste « j’ai créé une liste en partant de zéro pour tel prestataire ».
J’insiste sur la vidéo, je crois que c’est vraiment là que vous pouvez faire la différence. Beaucoup de community managers sont toujours un peu dans le rédactionnel, la vidéo, ça peut être un plus.

Si vous voulez plus de ressources, je vous invite à aller sur mon site EntretienEmbauche.tv pour vous inscrire sur ma newsletter, et vous recevrez par la même occasion une série de vidéos gratuites qui s’intitulent « 7 secrets pour préparer son entretien d’embauche ».

Merci, à bientôt et bonne chance dans votre mission de Community manager.

PoleDocumentation

PoleDocumentation

PoleDocumentation donne des conseils et astuces pour une recherche d’emploi efficace depuis le CV et la lettre de motivation jusqu’à l’entretien d’embauche !
De nombreux recruteurs nous confient leurs offres d’emploi en exclusivité. Plus de 7.000 professionnels de l’infocom, de la communication et du community management reçoivent nos informations.
PoleDocumentation

Recevez tous les nouveaux articles et offres d'emploi directement dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter